Suivi de production

Suivi de production

J’optimise vos procédés et j’apporte des solutions

Contexte

Au cours de l’industrialisation de nouveaux produits, vos équipes sont confrontées à de multiples problèmes qu’elles n’ont pas toujours su anticiper, et qu’elles peinent à résoudre dans les limites de temps, de budget et de technologie qui leur sont imposées : microbiologie, brunissement, oxydation, hétérogénéité… Comment, dans ces conditions, garantir la qualité et la conformité des matières développées ?

Méthodologie

L’expérience que j’ai acquise au cours de 25 années de production me permet de résoudre les problèmes récurrents rencontrés en fabrication, mais également d’établir des spécifications utiles et raisonnables pour assurer la conformité des produits, sans alourdir les processus.

Mon rôle est avant tout de définir la méthode la plus rationnelle de production, en prenant en compte à la fois les facteurs économiques et techniques, et les attentes des clients.
J’interviens auprès de votre équipe R&D lors du développement de l’ingrédient et du choix de sa galénique, qui va induire son procédé de production. En effet, chaque forme a ses contraintes et l’ensemble des spécifications impose les technologies. La nature du produit et son utilisation me permettent de définir des points critiques, puis de les étudier afin d’adapter au mieux le procédé.
J’assiste vos équipes lors des phases de mise à l’échelle afin de résoudre les problèmes pratiques rencontrés sur le terrain, et de rédiger les documents et procédures de production dans le respect des normes BPF.
Si la technologie n’est pas disponible en interne, je peux vous proposer parmi un réseau de prestataires celui dont l’offre globale capacité de production, prix de revient et référentiel qualité est la plus adaptée à vos besoins.

Suivi de production

Cas pratique

Optimisation de procédé à long terme : débactérisation par filtration stérilisante

Le challenge

Lors d’un développement en milieu alcoolique, un de mes clients est confronté à la présence indésirable de certaines bactéries.

Les pistes d’amélioration

La débactérisation est un sujet récurrent dans de nombreuses industries, et le transfert de techniques de l’agro-alimentaire, sujet de mon doctorat, peut grandement bénéficier au secteur cosmétique.
J’ai d’abord fait tester à mon client différents couples température/temps de pasteurisation ou stérilisation. Bien qu’efficace, la méthode n’a pas permis une réduction suffisante sur la forme sporulée des bactéries en cause.
L’ionisation n’étant pas envisageable pour limiter l’oxydation, je lui ai proposé le recours à la filtration stérilisante, qu’il n’utilisait pas. J’ai contacté un fournisseur d’équipement avec qui j’avais déjà travaillé et nous avons élaboré un protocole d’essais pour éliminer totalement les microorganismes.

La solution

Mon client a loué dans un premier temps l’équipement et a résolu son problème ponctuel.
Il l’a ensuite acquis définitivement et l’utilise aujourd’hui dans la plupart de ses productions, pour améliorer les spécifications microbiologiques de ses produits et se prémunir d’éventuelles contaminations.