Management de projet

Management de projet

J’analyse votre stratégie d’innovation et je pilote vos projets de développement

Contexte

Vous avez identifié un nouveau domaine dans lequel votre entreprise n’est pas présente, mais vous hésitez sur la manière de l’appréhender. Ce marché est-il porteur ? Votre produit est-il adapté ? Est-il préférable d’y apporter des modifications, ou bien d’en développer un nouveau ? Quels sont les axes d’innovation ?

Méthodologie

Ma démarche consiste à optimiser le processus de développement mais aussi à proposer des axes d’innovation à partir des besoins et des manques de votre entreprise.

Avant toute chose mon rôle est de vérifier la pertinence de votre projet sur le marché, sa faisabilité et le retour sur investissement que vous pouvez en espérer.
Je définis ensuite avec les différentes équipes la meilleure stratégie pour atteindre l’objectif de rentabilité fixé. La coordination des services marketing, technique, réglementaire et qualité me permet d’établir un cahier des charges précis. Cette étape cruciale est ensuite validée avec la Direction.
J’étudie la méthodologie pour maximiser les chances de réussite : définition des étapes critiques, identification des intervenants internes et externes, évaluation du budget et estimation des délais.
Enfin j’organise le suivi de projet avec l’équipe interne tout au long de l’avancement, ainsi que des revues régulières avec la Direction. Je reste le garant de l’adéquation avec le cahier des charges et de la validation économique du projet.

Management de projet

Cas pratique

Innovation ultra-rentable : des laits végétaux riches et 100% naturels

Le challenge

En 2003, le marché des matières premières propose déjà des « laits » végétaux, cependant leur composition est bien loin de refléter les propriétés du vrai lait : peu de matières actives et beaucoup d’ingrédients de synthèse !

L’innovation

Formé au sein de l’industrie agro-alimentaire, j’ai eu l’idée de développer une matière réellement aussi riche et onctueuse qu’un lait d’origine animale, et ne contenant que des ingrédients naturels et végétaux.
Afin de garantir la richesse et l’efficacité de ce lait, j’ai fixé la teneur en matière active à 5%.
Et pour personnaliser l’offre, j’ai décidé de proposer une large gamme d’huiles.
J’ai mis au point avec l’équipe R&D un système émulsionnant naturel, apportant en plus des propriétés hydratantes.
Pressentant que la tendance « verte » était un mouvement de fond, j’ai également défini un système anti-microbien alternatif permettant de supprimer les conservateurs classiques, qui sont rapidement devenus la bête noire des consommateurs.

Le développement

Tout au long du projet, mon rôle a été de guider, challenger et suivre les équipes afin d’atteindre chaque objectif de notre cahier des charges.
Après des premiers essais concluants, j’ai réorienté le choix des ingrédients vers un système émulsionnant moins cher et tout aussi efficace pour stabiliser l’émulsion.
La matière devant voyager dans des pays chauds, j’ai sollicité la mise au point d’un système conservateur très robuste. Cela a nécessité plusieurs mois et j’ai dû activer mon réseau de fabricants et laboratoires externes afin de bénéficier des meilleures combinaisons.
Régulièrement, j’ai validé le concept auprès de clients privilégiés.
Les premiers échantillons ont été envoyés avec des huiles spécifiques, ce qui a permis à chacun de revendiquer son « lait naturel de… ».
La mise à l’échelle industrielle a nécessité quelques aménagements du matériel et des renforcements des mesures d’hygiène. Pour y répondre et anticiper les futurs audits, j’ai mis en place les normes BPF avec le service Qualité.

Les retombées

Quelques mois plus tard, les premiers référencements ont commencé : Petit Marseillais, Laboratoires Vendôme, Bourjois, Glaxo… Aujourd’hui, la gamme comporte plus d’une centaine de références, la plupart spécifique à chaque client, et représente une activité majeure de l’entreprise, tant en chiffre d’affaires qu’en notoriété.